jeudi 15 juin 2017

APPEL EVS : ACTION !


RASSEMBLEMENT DES PRÉCAIRES : 

TRANSFORMONS L’ESSAI !


Bilan du rassemblement de mercredi 14 juin devant l’Inspection d’Académie :

Nous étions 25 AED, AVS et EVS et précaires de tout poil devant l'IA cet après-midi, les uns pour soutenir les autres et vice-versa ! DEUX fois plus que que tous les rassemblements précarité organiséS depuis 2 ans !

C’était donc une réussite.

Monsieur le RG au service de l’État (mais neutre !) nous a mis en relation avec l'inspection, mais le médiateur a failli : personne ne pouvait nous recevoir, parce que personne n'était là dans les bureaux !

En fait, si. C'est un peu le jeu du manifestant auquel on nous a fait jouer...

En bons joueurs, nous avons forcé la rencontre auprès des absents de  l'inspection, M. Pinard, Secrétaire Général et M. Rabineau, Division des moyens, nous ont finalement reçus, après péripétie policière (mais amusante) .


Tout ça pour pas « grand chose », puisque M.le Secrétaire Général s'est abrité derrière sa « limite de compétence », pour ne pas nous répondre sur le sujet des EVS : les contrats EVS sont supprimés, vivent les contrats AVS. Les contrats AVS seront renouvelés. Pour répondre à toutes les questions que nous n'avons pas pu poser, le Rendez-vous est pris pour la semaine prochaine. Il avait l’air quand même bien embêté de ne pas savoir lui-même quelle serait la dotation en contrats aidés CUI-CAE (le pauvre) et il n’a pas vraiment contesté que l’État réalisé un plan massif de « licenciements » pour raisons budgétaires....

Par contre l’administration est prête à étudier tous les cas particuliers.

Et ensuite ?

L’intersyndicale contre la précarité appelle tous les EVS qui veulent conserver leur contrat en mission d'AESH (voir vos contrats) :


1)  A nous faire parvenir par mail à intersyndicaleprecarite.educ49@gmail.com

une copie de leur contrat  et un petit texte expliquant leur situation et la durée prévue et possible du renouvellement ; Nous attirons l'attention sur les + de 50 ans, + de 58 ans et les personnes handicapées : nous ne savons pas pourquoi leurs contrats ne pourraient plus être prolongés, venez vous défendre AUSSI !

2) A être présents lors du rassemblement qui aura lieu devant l’IA (place Lafayette), le mercredi 21 juin en fin d’après-midi (horaire à préciser ultérieurement sur le blog), ou  envoyer une personne vous représentant, organisez-vous !

NOUS NE POUVONS COMPTER QUE SUR NOUS-MÊME

POUR NOUS DÉFENDRE !

ALORS DEFENDONS-NOUS NOUS-MÊME !


Retrouvons-nous devant l'IA, avec nos contrats, pour leur montrer que vous pouvez tout à fait être repris en AVS pour finir vos contrats (l’intersyndicale aura transmis tous les dossiers à l’avance).

Info glanée auprès des collègues d'autres départements : ils ne peuvent vous refuser de postuler, à la fin de votre contrat d'EVS , comme AESH au prétexte que vous n'avez pas eu d'enfant à accompagner, c'est le contrat qui compte : dans vos missions figure celle d'AESH, cela suffit. Encore faut-il que vous puissiez finir ces contrats…


Venez vous battre à l'inspection, et faites-nous parvenir vos contrats avant vendredi soir !




EVS, AED, AVS, AESH, PRÉCAIRES

RASSEMBLEMENT MERCREDI 21 JUIN

A 17H

DEVANT L’IA (place Lafayette)



L’intersyndicale précarité FSU-Sud-CGT

mardi 30 mai 2017

Doit-on dire "merci patron"?

A été voté lors du Comité Technique Académique (CTA) DU 11 MAI dernier un texte pour la réévaluation des salaires des AESH :


Contrat et ancienneté

Indice majoré*

1 an < CDD < 3ans
Indice 317
3 ans < CDD < 6 ans
Indice 320
CDI < 3ans
Indice 325
3 ans < CDI < 6 ans
Indice 330
6 ans < CDI < 9 ans
Indice 334
9 ans < CDI < 12 ans
Indice 340
12 ans < CDI < 15 ans
Indice 346
15 ans < CDI < 18 ans
Indice 352
18 ans < CDI < 21 ans
Indice 358
CDI > 21 ans
Indice 363

*Rappel calcul du salaire brut annuel= valeur du point d’indice x indice majoré
Au 1er février 2017 la valeur du point d’indice est de 56,2323 euros annuel (soit 4,6860 mensuel).


Ce qui nous fait en net pour 24h/semaine : 711€ après 6 ans de contrat, et 773.49€ après...21 ans de carrière ! Et pour 20h ...603€ et 655€ en fin de carrière...
JOIE ! BONHEUR !
 Merci qui ?

Évidement, à 100% du temps, c'est pas pareil...

DONC À VOS PÉTITIONS ! 

ET RENDEZ-VOUS LE 14 JUIN A 15H
DEVANT L'INSPECTION!


INFOS À SUIVRE POUR CE RASSEMBLEMENT !

jeudi 18 mai 2017

Assemblée générale contre les décisions de Gillet

RAPPEL IMPORTANT
L’intersyndicale CGT, FO, SUD rappelle la mobilisation des salarié-e-s en lutte pour le retrait des appels à projets dans le secteur de la protection de l’enfance dans le Maine et Loire.
LUNDI 22 MAI,
 place Michel Debré, à partir de 9 Heures.

A 13 Heures une Assemblée Générale des salariés, salle Pelloutier à la Bourse du travail se réunira pour envisager:
·        Les perspectives d’actions nouvelles à mener et le calendrier,
·        La création d’une coordination départementale des travailleurs sociaux en lutte (salarié-e-s collectifs, syndicats),
·        Un appel à la grève et manifestation nationale à Angers suivi d’une conférence, meeting…
·        L’interpellation des candidats aux législatives lors des réunions publiques,
·        Le lancement d’une pétition nationale avec l’appui des fédérations syndicales nationales
·        L’utilisation de la lettre ouverte du collectif des Ecureuils cosignée par CGT, FO, SUD,
·        L’interpellation des médias locaux et nationaux.

Soyons massivement réunis lundi 22 mai 2017, la, lutte continue, Gillet est de plus en plus isolé, la victoire est possible.
On lâche rien !


mercredi 17 mai 2017

Toujours moins pour l'enfance : une intersyndicale en lutte

Les travailleurs sociaux mobilisés à Angers le lundi 15 mai 2017 / © Eric Aubron -  France 3 Pays de la Loire

Protection de l'enfance : la mobilisation des travailleurs sociaux à Angers

  Appel CGT FO SUD:


 cela nous concerne aussi, 
car les jeunes qui ne seront 
plus accueillis dans les structures, 
ou ne seront plus suivis par des éducateurs,
 ...seront à nos côtés sur les chaises de l'école...

Démunis nous sommes,
 démunis nous serons...
et les enseignants devront -encore- 
encaisser ces difficultés !